Appel à projet : Innover pour le lien social, le bien vivre, la communication en période de crise

Mis à jour le 09/10/2020

La MSA POITOU a souhaité lancer un appel à projets visant à soutenir des initiatives initiées dans l’urgence, appelant à être consolidées à plus long terme.

Les différents axes

De nombreuses initiatives ont émergé sur le territoire POITOU pour répondre aux besoins des personnes âgées, en situation de handicap ou fragilisées par des problématiques de santé. Si ces solutions ont été activées ou initiées dans l’urgence, nombreuses sont celles qui semblent à même de permettre de renforcer de manière pérenne la capacité de gestion du secteur, par anticipation de nouvelles situations de crise (épidémique, climatique, environnementale, etc.), d’une part et d’améliorer durablement l’accompagnement des personnes en situation ordinaire, d’autre part.

La MSA POITOU a souhaité lancer un appel à projets visant à soutenir des initiatives initiées dans l’urgence, appelant à être consolidées à plus long terme, autour de 3 axes.

Les porteurs de projet (personnes morales déjà conventionnées avec la MSA POITOU en 2020) sont invités à remettre leur dossier entre le 5 et le 30 octobre 2020, en transmettant le dossier et l’ensemble des pièces sur la boîte mail : secretariat_ass.blf@poitou.msa.fr
 

Axe 1 : Innovation pour le lien social, la communication, les loisirs et la participation citoyenne des personnes âgées, en situation de handicap ou fragilisées par des difficultés de santé

Des acteurs ont développé de nombreuses initiatives visant, dans le respect des gestes barrière et des règles de distanciation, notamment à :
  • Maintenir une activité sociale, notamment pour des personnes dont le handicap ou la pathologie rendent particulièrement difficiles les situations d’isolement ou l’absence d’activités sociales rythmant la journée (communication avec les proches par exemple : équipement du domicile, espaces de rencontres adaptés, formations en distanciel proposées aux bénéficiaires, etc.).
  • Maintenir et développer de nouvelles formes de participation citoyenne des usagers
  • Prendre des nouvelles de la personne en mobilisant des bénévoles sur des plateformes téléphoniques.
  • Proposer des animations et loisirs adaptés aux personnes âgées en perte d’autonomie et personnes en situation de handicap, confinées au domicile.

La MSA POITOU souhaite soutenir des retours d’expérience ou des projets relatifs à :
  • L’appropriation de ces nouvelles modalités par les usagers (professionnels, bénévoles, proches aidants, personnes concernées).
  • Au développement, la formalisation et l’essaimage des initiatives prometteuses ou probantes initiées durant la crise, adaptables en milieu ordinaire.
  • L’expérimentation et la formalisation d’espaces innovants de rencontres et d’activités sécurisés, adaptés et mobilisables en contexte de crise.
 

Axe 2 : Soutien des bénévoles et des proches aidants

Les parties prenantes à l’accompagnement des personnes durant la crise (professionnels, bénévoles, proches aidants) sont susceptibles d’être confrontées à des situations difficiles à vivre et/ou auxquelles elles ne sont pas préparées, telles que l’épuisement, la crainte d’une contamination, la confrontation à la mort, etc. pour les professionnels, les proches aidants (enfant, conjoint, parent, habituellement accompagné en établissement ou par des professionnels au domicile).

Face à ces constats, des dispositifs de soutien ont été déployés en urgence. La MSA POITOU souhaite soutenir des retours d’expérience ou des projets relatifs à :
  • L’identification des besoins de soutien des bénévoles et des proches aidants lors de la crise actuelle et l’adéquation des dispositifs mis en oeuvre pour y répondre.
  • L’expérimentation, la formalisation et la consolidation de dispositifs innovants de soutien initiés ou activables en période de crise (sont exclues les solutions de répit prises en charge via d’autres canaux de financement).​
 

Axe 3 : Redéploiement de ressources humaines et mobilisation de renforts dans les services intervenant en milieu rural

En période de crise, les services médico-sociaux partenaires de la MSA POITOU ont pu se retrouver en situation de forte tension pour assurer un accompagnement adéquat aux usagers en raison :
  • D’un surcroît d’activité sur différentes fonctions « classiques » de l’accompagnement médico-social, y compris des fonctions supports et administratives
  • De l’apparition de nouveaux besoins des usagers
  • D’une diminution des ressources humaines (arrêt-maladie, garde d’enfant, …).
Face à cet effet de « ciseaux », la crise a mis évidence le rôle des réserves (sanitaire, citoyenne, civique) et des viviers de personnes prêtes à s’investir (professionnels disponibles, étudiants dans le secteur sanitaire ou médico-social, bénévoles ou encore proches d’usagers) mais également des difficultés ou des freins au redéploiement de professionnels et à la mobilisation de renforts dans le secteur (identification des besoins en ressources humaines, vérification des qualifications, intermédiation).

A ce titre, la MSA POITOU souhaite soutenir des retours d’expérience ou des projets :
  • Permettant une identification efficace des fonctions et des postes essentiels à la continuité de l’activité et/ou à la réponse aux besoins nés de la crise.
  • Permettant une identification et mobilisation efficaces des ressources humaines adéquates et disponibles pour faire face à ces besoins (sourcing, vérification, certification, etc.).
  • Permettant un redéploiement, une mise en relation et une intermédiation entre les besoins identifiés et les professionnels disponibles ou les renforts mobilisables.
  • Relatifs à la constitution et l’entretien de renforts au secteur médico-social (constitution de partenariats, actions auprès des bénévoles, etc.)
  • Relatifs à des initiatives innovantes de télé-intervention au titre de la gestion et la réponse à la crise.


Configuration des projets

Les projets doivent impérativement comporter une phase d’évaluation finale, réalisée préférentiellement par un prestataire extérieur présent dès le démarrage du projet.
Une attention particulière sera portée aux projets impliquant le groupe MSA POITOU sur une ou plusieurs étapes du projet (diagnostic, mobilisation, intervention, évaluation, …).
 
  • Durée des projets : 6 mois maximum selon leur nature et leur complexité (projet obligatoirement débuté en 2020) voire en fonction de la date de démarrage en 2020 jusqu’au 31 mars 2021.
 
  • Le soutien de la MSA :
- Le montant demandé sera évalué au regard de la nature et de la complexité du projet.
- La complémentarité des financements favorisera l’abondement de la MSA dans la réalisation de ce projet (Conférence des financeurs, appels à projets des Conseils Départementaux, de la CNSA, de la CNAV, …).
- Il s’agit d’une aide au démarrage ou à la consolidation d’un projet/dispositif, celle-ci n’a pas vocation à être pérenne.
 
Les livrables attendus à l’issue des projets
Livrables à destination exclusive de la MSA POITOU :
  • Un rapport centré sur le déroulement du projet, les difficultés éventuellement rencontrées et justifiant de l’utilisation des fonds.
  • Un rapport financier sur l’utilisation des fonds alloués.

Livrables destinés à être diffusés sur le site de la MSA POITOU :
  • Un rapport comportant, à titre principal :
- Le dispositif mis en place (modèle organisationnel et économique).
- Les résultats opérationnels du dispositif et les résultats de l’évaluation.
- Les modalités d’essaimage et de transférabilité du dispositif.
- Une synthèse de l’étude si la démarche articule étude et expérimentation.
 
Vous êtes un porteur éligible si vous êtes conventionné en 2020 avec la MA POITOU et :
  • Si vous êtes un service médico-social d’aide à domicile, une structure de services à la personne déjà partenaire de la MSA POITOU ou une association de prévention intervenant à minima sur un périmètre départemental (Vienne et/ou Deux-Sèvres) et que votre siège social se trouve en Deux-Sèvres ou en Vienne.
  • Si vous êtes une structure publique (CIAS) ou privée à but non lucratif (associations ou fédérations à périmètre départemental, pluridépartemental ou régional avec son siège en Deux-Sèvres et en Vienne).
 
Sont exclus de l’appel à projets
Les actions dans le champ sanitaire, les recherches académiques, les salons professionnels, les films de création (fiction ou documentaire), l’accessibilité physique d’espaces publics, les actions de formation des professionnels (hors
ingénierie de formation), les projets de recherche en sciences humaines et sociales ou en santé publique dans le champ du handicap et de la perte d’autonomie, les projets déployés en Zone urbaine.