Avoir les bons réflexes peut sauver une vie : se former aux gestes de première urgence

Mis à jour le 08/02/2019

Le délai moyen d’intervention des secours à partir de la survenue d’un accident est d’environ 15 minutes. Les premières minutes étant souvent vitales, les témoins de l’accident peuvent être amenés à prendre en charge les victimes. Mais encore faut-il savoir comment réagir.

Quelles sont les obligations de l'employeur en matière de secourisme au travail ?
 
L'employeur est tenu d'organiser, après avis du médecin du travail, un dispositif permettant de prodiguer les soins d'urgence aux salariés accidentés ou malades.
Cela implique :
  • la mise en place d'un protocole à suivre en cas d'urgence, dans l'attente de l'arrivée des secours spécialisés ;
  • l'équipement des lieux de travail en matériel de premiers secours, accessible et adapté à la nature des risques ;
  • la présence d'au moins 1 salarié formé au secourisme, notamment au sauvetage secourisme du travail (SST) dans les ateliers où sont effectués des travaux dangereux ou sur les chantiers mobilisant plus de 20 personnes pendant plus de 15 jours et impliquant la réalisation de travaux dangereux.
Il est cependant recommandé à chaque entreprise, quel que soit son nombre de salariés, de dépasser ces obligations réglementaires afin de disposer de personnels formés au SST, en nombre adapté et bien répartis, capables d'intervenir efficacement en cas d'accident.
 
C’est quoi se former aux gestes de premiers secours ?
 
Se former aux gestes de premiers secours c’est avant tout savoir réagir face à une situation d’urgence et tenter de porter secours à une personne qui en a besoin. Cette action peut sauver une vie. Le rôle du secouriste se termine dès que les secours spécialisés ont pris en charge la victime.
 
Le diplôme de Sauveteur Secouriste du Travail s’obtient avec une formation en secourisme agrémentée d’une spécialisation sur les risques d’accidents liés à l’activité professionnelle. 
Cette formation se déroule sur deux journées et permet d’apprendre des gestes simples à travers des mises en situation : comment prévenir les secours, protéger une victime, effectuer les gestes en fonction des différentes situations et repérer les situations dangereuses dans l’entreprise.
 
La spécialisation sur les risques d’accidents liés à l’activité professionnelle s’attache à débattre de tout risque qui nécessite, de la part du Sauveteur Secouriste du Travail, une conduite à tenir complémentaire ou différente des enseignements de base. La formation aborde par exemple l’utilisation des produits phytosanitaires, des produits de désinfection des locaux, les travaux en hauteur, le risque animal, etc… 
C’est pourquoi la MSA Poitou, l’association PSA Poitou* et MSA services vous propose cette formation prenant en compte les spécificités de l’activité agricole.
Elle est ouverte à tous les employeurs et à leurs salariés sans pré-requis en particulier.
 
La MSA Poitou, l’association PSA Poitou et MSA Services accompagnent les entreprises agricoles et leurs salariés dans cette démarche.
 
Une session de formation animée par MSA Services est programmée pour les Deux-Sèvres et la Vienne sur cette thématique les 2 et 9 avril prochain à la MSA à Parthenay (79). Vous pouvez obtenir des renseignements ou vous inscrire à cette formation par téléphone auprès du service prévention de la MSA Poitou au 05.49.06.30.76 (coût 21 euros par jour repas compris).
 
D’autres sessions sont programmées au cour de l’année par MSA Services pour lesquelles vous pouvez obtenir plus de détails au 05 49 43 86 68.
 
Tous les deux ans après la formation initiale, les stagiaires se verront proposer d’actualiser leurs compétences au travers d’une séance de recyclage. Cette nouvelle formation, délivrée sur une journée, a pour objectif de permettre au sauveteur secouriste du travail de maintenir ses compétences acquises ou de les optimiser si de nouvelles conditions liées à l'activité de l'entreprise l'exigeaient.
 
 
Les objectifs de la formation :

Repérer des situations dangereuses dans sa (ou ses) situation(s) de travail et proposer des moyens de prévention.

Identifier les dangers et les personnes exposées et mettre en oeuvre une action de protection adaptée à la situation.

Procéder à l'examen de la victime afin de repérer des signes de détresse vitale.

Transmettre les informations appropriées aux services de secours qualifiés.

Réaliser les gestes de secours d'urgence adaptés à l'état de la victivme dans l'attente des secours organisés.

 
* L’association Prévention et Santé en Agriculture Poitou est une association regroupant la MSA Poitou, les Chambres d’Agriculture des Deux-Sèvres et de la Vienne et Groupama Centre Atlantique dont l’objet est d’accompagner les travailleurs du monde agricole dans la prévention des risques professionnels.