Du danger à la prévention des risques

Mis à jour le 24/09/2018

Un classeur sécurité et des outils pratiques pour vous accompagner dans votre démarche de prévention

Le secteur agricole est un secteur « à risques ». Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Le risque c’est la probabilité qu’un opérateur exposé à une source de danger ou de nuisance subisse un dommage. Ce dommage peut être immédiat : c’est l’accident de travail, ou différé, c’est la maladie professionnelle.
 
La prévention des risques une obligation de l’employeur.
Une démarche de prévention des risques professionnels consiste à engager une réflexion pour  ,agir de façon durable sur les conditions de travail afin d’offrir davantage de sécurité et des conditions de travail améliorées aux actifs agricoles.
 
Cette démarche résulte d’une obligation de l’employeur de préserver la santé physique et morale des travailleurs. Elle entraîne l’obligation de mettre en place de moyens de prévention et d’engager des actions appropriées.
 
Des outils pratiques pour améliorer la prévention au quotidien
 
Le document Unique d’Evaluation des Risques a été mis en place pour la prévention et l'amélioration des conditions de travail de vos travailleurs. Il doit être réalisé en vue d'identifier et analyser les risques auxquels vous-même ou les personnes qui interviennent sur dans votre entreprise sont exposés.
Il est obligatoire pour toutes les entreprises qui emploient au moins un travailleur. Il doit être mis à jour chaque année.
 
Les formations à la sécurité ont pour objet d'instruire le salarié sur les précautions à prendre pour assurer sa propre sécurité et, le cas échéant, celle des autres personnes de l'établissement.
Il s’agit d'expliquer à chaque travailleur l'origine des risques et d'enseigner que le bon geste «sécurité » pour chaque tâche comme un élément indissociable du geste « production ».
Elle est obligatoire au bénéfice des travailleurs nouvellement embauchés, de ceux qui changent de poste, de travail ou de technique.
 
Les vérifications périodiques des équipements de travail doivent permettre de déceler en temps utile toute détérioration susceptible de créer des risques sur le matériel ou les installations.
Le chef d’entreprise est tenu de procéder ou de faire procéder à une vérification initiale, lors de la mise en service des équipements et des vérifications générales dont la périodicité varie en fonction du type de matériel. Les résultats de ces contrôles doivent-être consignés dans un registre de sécurité.
 
Les affichages obligatoires ont pour objet d’informer les travailleurs et de les prévenir des risques potentiels auxquels ils peuvent être exposés. Certains sont obligatoires d’autres sont à mettre en place en fonction des caractéristiques du travail dans chaque entreprise.
 
La mise à disposition des équipements de protection individuelle doit s’accompagner d’une formation des travailleurs à leur utilisation comportant si besoin un entraînement au port. Le chef d’entreprise devant s’assurer de leur port effectif dès que nécessaire.
 
L’analyse des incidents et des accidents doit permettre de repérer les troubles qui dans le fonctionnement normal ou idéal du travail à réaliser a pu conduire à leurs survenus. Analyser les incidents permet souvent d’éviter des accidents.

Un recueil d’outils pratiques : le classeur sécurité
Le service prévention de la MSA Poitou met à la disposition de ses adhérents un classeur intitulé « les documents sécurité de mon entreprise agricole » regroupant des outils pratiques pour mettre en œuvre les obligations de sécurité en entreprise.
Les conseillers en prévention peuvent vous accompagner les entreprises dans leur mise en œuvre dans leur cadre de leurs missions publiques.
 
Des formations sont également programmées pour permettre en deux journées d’entreprendre toutes ces démarches.
La prochaine est programmée les 24 et 31 janvier prochain à Parthenay.
Pour vous inscrire contacter le service prévention de la MSA au 05 49 06 30 76 ou par mail
barreault.cecile@poitou.msa.fr