Machines agricoles : le point sur les risques

Mis à jour le 08/12/2017

Chaque année, l'utilisation de machines est à l'origine de nombreux accidents du travail dans les professions agricoles, forestières et des espaces verts.

La MSA POITOU assure une veille constante sur les indicateurs statistiques. Ces chiffres, établis à partir des descriptions d'accidents déclarés et d'enquêtes sur les accidents mortels, portent sur les accidents de machines impliquant des salariés, des entrepreneurs et des exploitants agricoles.
 
Une fois agrégées les données de toute la France, cette approche permet :
d'influer sur les réglementations et la normalisation des équipements de travail ;
de mettre en place des actions de prévention appropriées au profit des professionnels concernés.  

Des accidents moins nombreux mais plus graves

Les machines agricoles, forestières et d'espaces verts sont de moins en moins en cause dans les accidents de travail, que ce soit pour les salariés ou les non-salariés. Les actions de formation et de sensibilisation associées à l'évolution des machines et à l'intégration de la sécurité de l'utilisateur lors de la conception, contribuent à cette évolution favorable.
 
Par contre, les indicateurs de gravité concernant les accidents de machines sont en hausse. La durée moyenne d'arrêt de travail a connu une augmentation (+ 7 jours soit 12 %) depuis 2006 et il en est de même en ce qui concerne le taux moyen d'incapacité permanente partielle depuis 2009 (+ 18 %). 

Attention aux outils coupants motorisés

Les outils coupants motorisés constituent la catégorie de machines la plus dangereuse. Le secteur des espaces verts, largement utilisateur de ce type de machines, est celui où la fréquence d'accidents de machine est la plus élevée.
 
Parmi les dix machines agricoles les plus impliquées dans des accidents graves, on relève pas moins de quatre machines portatives : les tronçonneuses, les taille-haie, les débroussailleuses mais aussi les sécateurs assistés qui présentent la proportion d'accidents graves la plus élevée.

Des efforts à poursuivre

Ces différents constats suggèrent des pistes d'actions de prévention que ce soit sur le terrain ou dans le cadre normatif et réglementaire. 
 
Les conseillers en prévention et les médecins du travail de la MSA POITOU se mobilisent quotidiennement, que ce soit auprès des professionnels de tous les secteurs agricoles ou de ceux du machinisme : la prévention des risques professionnels et l'amélioration des conditions de travail doit être une priorité pour tous.